6 conseils pour promouvoir le bonheur au travail

Aider ses employés à se sentir bien au travail ? Facile à dire, plus difficile à mettre en place. Pourtant, cette année plus que jamais, le bonheur au travail joue un rôle essentiel dans la promotion de la santé et du bien-être de vos collaborateurs. Et c’est logique : un employé passe en moyenne un tiers de sa journée à travailler – ou télétravailler. Alors que la majorité des responsables RH et formation s’accordent à dire que le bien-être employés est un enjeu primordial en 2021, comment le promouvoir ?

Le bien-être employés, une priorité : aujourd’hui, demain et pour toujours.
Wellbeing 2X (1)

La crise sanitaire a mis la santé publique à l'épreuve sur tous les plans. Activité physique réduite, kilos supplémentaires, stress, insomnie ou encore anxiété : le cocktail prédit par l’OMS (Organisme Mondial de la Santé) n’est guère réjouissant. La solitude et l'incertitude ont eu raison de nous et, pour beaucoup, la stabilité émotionnelle a atteint ses limites comme le démontre la dernière étude GoodHabitz x Féfaur.

Un état des lieux du bien-être au travail

Le bien-être au travail… Il fait de plus en plus parler de lui, mais en quoi ça consiste exactement ? Saint Graal des entreprises, il est cependant primordial de ne pas le réduire à la santé des travailleurs. L’OMS le définit comme « un état d'esprit caractérisé par une harmonie satisfaisante entre d'un côté les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur et de l'autre les contraintes et les possibilités du milieu de travail ». Le bien-être au travail représente donc la relation entre la productivité de l’employé d’un côté, et son bonheur de l’autre. Il englobe différents facteurs physique et émotionnel (sentiment de satisfaction, valorisation, relation de confiance entre collègues, ergonomie de l’espace de travail…).

Remis sur le devant de la scène par la pandémie, le bien-être au travail a de nombreux avantages : réduction de l’absentéisme, diminution du stress et de l’anxiété, productivité, engagement, loyauté, rétention des talents ou encore motivation. Alors en ces temps difficiles, il est essentiel de redoubler d’efforts pour favoriser le bonheur de vos collaborateurs.

Les avantages du bien-être au travail

Pour les collaborateurs

C’est donnant-donnant. Au-delà des bienfaits évidents sur la santé des collaborateurs, optimiser le bien-être au travail est une réelle responsabilité pour l’entreprise qui témoigne de l'intérêt portée à ses employés et à leurs besoins. Un environnement de travail où il fait bon vivre renforce la confiance en soi, l'engagement, la collaboration mais aussi l'innovation. Cela se traduit notamment par :

  • une réduction des accidents de travail ;
  • une diminution des conflits, du stress et de l’anxiété,
  • une motivation renforcée ;
  • et une plus grande facilité à faire face aux défis personnels et professionnels.

Pour les entreprises

Troubles du sommeil, dépression, maux de dos, maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiaques… Saviez-vous que les dix facteurs qui génèrent le plus de frais de santé sont également ceux qui impactent le plus la productivité d’une entreprise ? À combien estimer ces pertes ? Selon l'OMS, les pertes dues à une baisse de productivité s’élèvent à près de 1 000 milliards de dollars à l’échelle mondiale. Raison de plus pour favoriser un environnement de travail où vos collaborateurs se sentent bien. Besoin de raisons supplémentaires ? Réduction de l’absentéisme, engagement, loyauté ou encore rétention des talents seront au rendez-vous. Le bien-être employés, c’est donnant-donnant, mais c’est aussi et surtout gagnant-gagnant. Alors, par où commencer ?

6 conseils pour améliorer le bonheur au travail en 2021

Les responsables RH-formation ayant participé à l’étude GoodHabitz x Féfaur sur l’impact du télétravail sur la formation sont unanimes : l’année 2021 sera placée sous le signe de du bien-être employés. Et cela passera notamment par la création d’un environnement de travail sain où il fait bon travailler, et par la formation qui confirme sa capacité à concilier télétravail – entre autres – et bien-être. Les services ressources humaines devront faire face à un nouveau paradigme pour répondre aux besoins de leurs collaborateurs sur le plan personnel et professionnel. Comment y parvenir ? Nous avons identifié six initiatives à mettre en place pour prendre soin de vos collaborateurs aujourd'hui, demain, et pour toujours.

1. Les programmes de santé physique et morale, un must

Selon l'université Harvard, environ 80 % des entreprises de plus de 200 salariés disposent déjà d'un de ces programmes. Quant aux petites entreprises, la moitié a déjà conçu le leur. Pourquoi cela ? C'est simple : il s’agit du premier pas vers la prise en compte du bonheur et de la qualité de vie des employés. Ces programmes de santé physique et morale s’axent habituellement sur trois aspects essentiels : l'équité, la collaboration et la réussite. Mais l'année 2021 apporte une touche supplémentaire en y ajoutant un quatrième aspect : la santé mentale. Les résultats d'une enquête de Deloitte sur l'impact du stress à long terme sur les collaborateurs montrent que 91 % des employés interrogés souffrent d'un stress excessif et près de 71 % d’entre eux estiment que leur employeur ne met pas en place suffisamment de mesures pour prévenir le burnout.

Comment concevoir un programme de santé physique et morale pour ces collaborateurs ? Notre mot d’ordre : la personnalisation. S’inspirer de ce que font les autres entreprises autour de vous est un plus, mais rappelez-vous : ce qui fonctionne chez l’une ne fonctionnera pas forcément chez vous. Commencez par identifier les besoins existants de vos employés et de vos équipes. Menez des enquêtes internes, mettez à disposition une boîte à idées, organisez des réunions pour en discuter et consultez les résultats généraux du GoodScan. Cela vous donnera une base et une compréhension solide pour créer votre programme bien-être employés sur-mesure qui fonctionne vraiment.

2. Cap sur la santé mentale au travail

Autrefois un sujet tabou, la santé émotionnelle représente aujourd’hui l’un des plus grands défis pour les entreprises. Au-delà des conséquences évidentes de la pandémie sur notre santé mentale, le burnout ou épuisement professionnel est considéré depuis 2019 par l’OMS comme un phénomène lié au travail « résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été correctement géré ». L’incertitude actuelle au niveau personnel et professionnel, ainsi que la nécessité de s'adapter à une « nouvelle » réalité (distanciation, port du masque, isolement…) ont mis à mal notre stabilité émotionnelle, qui est pourtant l’un des piliers fondamentaux du bien-être au travail, avec la santé et l'équilibre vie professionnelle / vie privée.

Chez GoodHabitz, la popularité croissante des formations axées sur la gestion du stress telles que « Compter jusqu’à 10 : gérer ses émotions » et « La pleine conscience » illustre bien ce phénomène. Influencée ou non par l'environnement de travail, la santé mentale de vos collaborateurs doit être remise au premier plan et il est urgent de mettre en place des mesures préventives. Qu’il s’agisse de soutien psychologique, de coaching ou de formations pour apprendre à reconnaître les signes du burnout : il est essentiel d’informer et de responsabiliser l’ensemble du personnel sur la question de la santé mentale, qui mérite d’être placée au même niveau que celles de la sécurité et la santé physique.

3. Flexibilité et équilibre vie privée / vie pro sous le feu des projecteurs

Selon une étude du groupe Adecco, des changements radicaux sont attendus sur le lieu de travail post-Covid 19 et les résultats sont clairs : les collaborateurs demandent à être valorisés. Le leader du recrutement intérim en France met en avant la nécessité d’offrir plus de flexibilité à ses employés et de promouvoir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée afin d’améliorer la satisfaction au travail. Alors, permettez au maximum à vos employés de travailler quand et où ils le souhaitent. Cela vous semble fou ? Bien au contraire ! Adopter une approche flexible au travail renforce la capacité d’adaptation de vos employés, réduit le stress, fidélise vos talents, motive davantage et augmente la productivité. C’est pourquoi chez GoodHabitz, nous encourageons les collaborateurs à être aux commandes de leur développement personnel.

4. La communication interne, pilier du bien-être au travail

« Si près et pourtant si loin. » Ces quelques mots résument à eux seuls la situation actuelle, marquée par la distanciation sociale et le confinement. Pourtant, le contact humain est plus important que jamais pour le bien-être physique, mental et social. Comme Tony Robbins, coach et essayiste américain, le précise : « Dans le monde moderne, la qualité de vie dépend de la qualité de notre communication. » À cela, nous tenons à rajouter que la qualité de notre communication dépend de la qualité de vie au travail.

La qualité de la communication interne est la jauge qui permet de mesurer la santé d’une entreprise. Plus la communication est fluide et ouverte entre les différents collaborateurs et départements, plus il est facile de surmonter les challenges et de se sentir bien au travail. Orientez-vous vers un modèle de communication interpersonnel facilitant l'empathie, la sensibilité et le dialogue pour créer un environnement de travail où il fait bon vivre. Développez l’art du feedback au sein de votre entreprise, concevez des campagnes personnalisées et spécifiques pour renforcer la communication et misez sur votre intranet pour construire une culture de la communication et ainsi renforcer la motivation, la productivité et le bien-être de vos collaborateurs.

5. Une détox digitale, un art à maîtriser

Challengez-vous – et vos collaborateurs – et déconnectez-vous. Débranchez le routeur, éteignez votre ordinateur, rangez votre téléphone portable et (re)connectez-vous au monde qui vous entoure. Nous sommes hyper connectés : à la maison, au bureau, dans les transports… En 2019, plus de la moitié des Français passaient en moyenne deux à quatre heures temps devant les écrans. La situation sanitaire et l’utilisation accrue des modèles de travail hybrides et distanciels n’arrangent en rien l’addiction aux technologies. En plus de l’équilibre vie privée / vie professionnelle, il est primordial de maintenir un équilibre entre vie en ligne et vie réelle, et de se prémunir contre la surcharge virtuelle.

En raison de sa relation étroite avec les problèmes de vue, l'insomnie, la dépression et les pathologies cardiovasculaires, l’addiction digitale (déjà dans le viseur de l’association américaine de psychiatrie) de vos employés est un facteur de bien-être à prendre en considération pendant, mais aussi après la crise sanitaire. Alors, pour prévenir les maladies mentales et physiques, sensibilisez vos collaborateurs aux risques de cette dépendance et encouragez-les à suivre une détox digitale. Plus question de vérifier ses e-mails en dehors des heures de travail, ni de répondre instantanément aux messages de vos collègues.

6. La résilience, maître-mot de l’année

Bien que la résilience soit le maître-mot de l’année 2021, c’est un concept bien ancré dans la psychologie positive qui illustre la capacité d’un individu à s'adapter et à supporter les épreuves difficiles et stressantes et d’en ressortir plus fort. Comme dans la fable de La Fontaine, le vent violent déracine le chêne pourtant si fort, tandis que le roseau plie et résiste à la tempête. Les personnes résilientes jouissent d'une meilleure santé mentale et sont moins sujettes à l'hostilité au travail.

Est-ce que cela veut dire que vous devez uniquement chercher des candidats résilients ? Pas exactement. La résilience, ça s’apprend. De plus, un environnement de travail favorable joue un rôle clé pour renforcer la capacité de résilience de vos employés. Alors, créez un environnement sain où vos collaborateurs ont confiance en leurs propres décisions et capacités. La connaissance de soi permet également de mieux comprendre et ainsi de mieux gérer l’incertitude, le changement mais aussi ses émotions. Encouragez-les par exemple à passer le GoodScan ou à suivre le formation « La connaissance de soi » pour apprendre à mieux se connaître.

Envie de cultiver le bien-être au travail et au télétravail ? Découvrez l’importance de la formation pour promouvoir le bien-être employés dans notre rapport d’étude et partez à la découverte de nos formations bien-être et sécurité.

Recevez nos derniers blogs
directement par e-mail.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être aux premières loges.