Comment favoriser le bien-être et la résilience à l’aide du modèle PERMA

Se sentir bien mentalement, un objectif qui parle à tout le monde. Pourtant, la vie place tellement d’obstacles sur notre route que nous finissons par penser qu'atteindre la sérénité relève de l'impossible. Et si la clé du bien-être était de choisir de se concentrer sur les activités et les pensées qui génèrent des émotions positives, plutôt que d’essayer simplement de supprimer les sources d’insatisfaction ? Le modèle PERMA identifie les 5 dimensions qui peuvent favoriser le bien-être et la résilience chez une personne. Des dimensions qui peuvent également s'appliquer au monde du travail.

De la théorie aux conseils !

Le bien-être et la résilience : des priorités pour les RH

Le lien entre le bien-être des employés, leur satisfaction et leur productivité au travail est reconnu depuis longtemps. Mais de quoi les professionnels ont-ils besoin pour être heureux ? Les gens ont des besoins différents selon leur situation. Il y a quelques années encore, la satisfaction d'une personne vis-à-vis de son travail reposait largement sur son niveau de salaire. Aujourd'hui, d'autres facteurs entrent en ligne de compte.

Tout d'abord, l’attention que porte l’entreprise au bien-être physique et mental de ses employés. Mais comment s'assurer que les employés sont sereins quand le monde du travail leur présente constamment de nouveaux challenges ? La clé est de créer un environnement dans lequel chacun est libre d’accéder au bonheur par ses propres moyens, en faisant de la place pour les émotions positives afin de pouvoir les utiliser comme source d'énergie, lorsqu’il faudra affronter les difficultés qui surgiront inévitablement. Pour cela, il est intéressant d'étudier le modèle PERMA ou théorie du bien-être, inventé par Martin Seligman.

Qu’est-ce que le modèle PERMA ?

Le modèle PERMA a été théorisé par le psychologue américain Martin Seligman, considéré comme le père de la psychologie positive, et décrit les traits de caractère d'une personne « épanouie ». Plus précisément, Martin Seligman identifie 5 domaines sur lesquels une personne peut choisir de travailler afin d’atteindre un épanouissement personnel. Ces 5 domaines réduisent ainsi l'anxiété, le stress et la dépression. Les voici : les émotions positives, l’implication ou l’engagement, les relations, le sens et l'accomplissement.

GLOBAL Blog Perma Model 2X

Ces 5 dimensions étant mesurées de manière indépendante, chacun est libre de travailler en priorité sur une dimension plutôt qu'une autre, en suivant son instinct et ses préférences. Toutefois, dans de nombreux cas, ces 5 dimensions ont tendance à « déteindre » positivement les unes sur les autres et peuvent collaborer pour donner une personnalité plus heureuse, et une communauté plus épanouie.

Les 5 piliers du modèle PERMA

  • Les émotions positives - comme la joie, l’espoir, l'amour, la gratitude, la satisfaction, l’amusement - sont les bases de la motivation intrinsèque. Être capable d’identifier, de savourer pleinement et d’intégrer ces émotions à notre vie a un impact sur notre attitude et notre résilience.
  • Implication : d'après Martin Seligman, nous devrions consacrer beaucoup plus de temps aux activités ou situations qui nous absorbent tellement que nous entrons dans une sorte de « flow », dans lequel le temps et l’espace semblent s'arrêter et où nous sommes pleinement dans l’instant présent.
  • Relations : les êtres humains sont des êtres sociaux et ont profondément besoin d’interagir avec les autres. Établir des liens forts et positifs avec les autres nous rend plus forts et plus heureux et cela renforce le sentiment d'appartenance et de protection.
  • Sens : qu’il s'agisse d’une activité bénévole, de participer à l’organisation d'un événement ou de développer une nouvelle compétence pour atteindre un objectif, lorsque nous mettons toute notre énergie dans des activités qui ont du sens pour nous, nous ressentons des émotions positives et nous sommes plus à même de surmonter les difficultés par la suite.
  • Accomplissement : repenser à un objectif ou une tâche que nous avons atteint ou terminée nous remplit de satisfaction et de joie, cela nous rend plus forts et plus sûrs. Et, d'après Martin Seligman, ce ressenti est encore plus fort quand nous essayons d'atteindre un objectif intrinsèque, comme le développement personnel.

Le modèle PERMA appliqué au travail

Bien que dédié à l’épanouissement individuel, le modèle PERMA peut très bien être utilisé par les entreprises et les départements RH pour créer un environnement de travail positif qui permet d’encourager le bien-être et la résilience. Voici quelques suggestions :

  • Créez un terrain fertile propice aux émotions positives. Bien que les émotions positives soient subjectives par nature, les entreprises peuvent jouer un rôle pour les favoriser. En effet, si vos employés passent de bons moments au travail et qu’ils bénéficient d’un cadre de travail positif, ils feront face aux difficultés avec davantage d'optimisme et de résilience. Pour cela, vous pouvez encourager l'échange de feedback positif entre collègues, promouvoir un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle et fournir des occasions de se divertir pour recharger leurs batteries.
  • Cultivez les talents personnels. Pour que vos employés apprécient pleinement ce qu’ils font et qu'ils se sentent impliqués, ils doivent être libres de choisir la manière d'y arriver et pouvoir développer pleinement leurs compétences. Par conséquent, si vous leur offrez des possibilités d'évolution qui correspondent à leurs attentes et à leurs désirs, ils seront plus heureux, passionnés et impliqués dans leur travail. Et n’oubliez pas de célébrer les réussites de vos collègues ! Vous renforcerez leur confiance en eux et leur fidélité envers l’entreprise.
  • Encouragez les relations positives. Ce sont les liens sociaux forts que nous entretenons avec les autres qui garantissent notre bien-être physique et mental. Dans le monde du travail, tisser des liens positifs forts permet de créer un sentiment d'appartenance, d'améliorer la gestion du stress et d'augmenter la productivité. Par conséquent, dans l’entreprise, les RH devraient faciliter les interactions entre collègues et promouvoir une culture où le feedback est apprécié. Mais ce n’est pas tout. Il est aussi important de permettre aux employés d'interagir en dehors de la sphère professionnelle, dans des activités de team building à l’échelle de l’entreprise ou des moments en plus petits groupes pour décompresser. Pourquoi ne pas organiser un happy hour avec l’équipe ou essayer l’une des sessions WorkOut de GoodHabitz ?
  • Soyez transparents et engagés. Lorsque nous savons que nos actions du quotidien contribuent à un objectif qui nous dépasse ou une grande cause, nous sommes plus motivés et impliqués. Et c’est aussi valable au travail. Assurez-vous donc que vos employés sont informés sur les projets de l’entreprise et qu’ils savent aussi en quoi leur travail est utile pour l’entreprise. Ils se sentiront alors plus investis et donneront plus de sens à ce qu’ils font au quotidien. Les activités à portée sociale ou environnementale méritent d’être mises en valeur au sein de l’entreprise. À ce propos, la formation GoodHabitz sur la durabilité est un bon point de départ !
  • Faites le lien entre valeurs et objectifs. Atteindre un objectif fait toujours plaisir, mais pour que les employés s’épanouissent tout au long du processus, ils doivent être convaincus par ce qu’ils font et de l’utilité de leur travail. Ce sont les managers directs et les directeurs des RH qui doivent identifier et évaluer le potentiel de leurs employés, puis développer des parcours de carrière qui correspondent à leurs valeurs et à leurs aspirations. Pour simplifier ce processus, GoodHabitz a mis à votre disposition son « Plan d'action personnel », disponible dans Promo Studio. Utilisez-le pour identifier les forces et le potentiel de vos employés et concevoir le parcours de développement idéal avec eux.

Travailler ensemble pour un objectif commun : le bien-être

Le bien-être en entreprise n’est pas un objectif à atteindre, que l’on raye ensuite de sa to-do list. Bien au contraire ! C’est un processus en continu, qui doit être modifié et adapté en permanence. Mais c’est aussi un effort partagé, dans lequel chaque personne concernée doit faire sa part. Bien que le département des RH ait une liste d'actions à mettre en place à sa disposition, comme celles suggérées par le modèle PERMA, les managers et employés doivent également contribuer. Tous les objectifs doivent s’aligner pour contribuer à une culture d’entreprise qui favorise le bien-être physique et mental. Tout d'abord en s'assurant que le style de leadership est adapté aux besoins d’un monde du travail de plus en plus dynamique, digitalisé et complexe. Puis en prenant soin de la santé des employés, en reconnaissant et en valorisant leurs forces et en les aidant à développer des compétences qui leur donnent le sentiment d’être plus forts, plus heureux et plus satisfaits.

En s’inspirant du modèle PERMA de Martin Seligman et en encourageant chacun à contribuer à un environnement positif, les entreprises s'assureront du bien-être de leurs employés, les aideront à devenir plus résilients et à surmonter les difficultés futures, avec optimisme.

Recevez nos derniers blogs
directement par e-mail.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être aux premières loges.